Petite révision botanique de printemps

Publié le par Frédéric Vanpoulle

Grâce à une visite guidée au Sel de Bretagne, fin avril, j'ai pu apprendre ou réviser le nom de diverses plantes communes présente autour de la "ferme du coteau".

C'est une belle période  bien fleurie dans les talus, les fossés, les bas côtés. Et plusieurs sont comestibles.

 

En route , par ordre de rencontre buissonnière...

 

-- lamier pourpre de la famille des labiées, aux poils visibles à la loupe et brillants

-- chélidoine, fleur jaune, tige poilue, avec du latex dans les tiges bien utiles contre les verrues ; c'est une papavéracée

--renoncule ficaire, fleurs jaunes à 8 pétales, feuilles en forme de coeur ( cousine du bouton d'or, même jaune)

-- arum ( le gouet), on voit une spirale dans la tige et la feuille

-- épierre des bois ( nom incertain!), à fleurs mauves, famille des lamiacées

-- stellaires holostées , avec des fleurs blanches à 5 pétales fendues en 2 : on a l'impression de 10 pétales ; tiges renflées au niveau des noeuds, c'est de la famille des oeillets ( caryophylacées). Elles sont très nombreuses, nous avons donc pu faire un voyage interstellaire !

--ombilic à fleur pendante, plus connue sous le nom de nombril de vénus ; feuilles arrondies comestibles, famille des crassulacées

-- véronique, à petites fleurs bleues à 5 pétales, de la familles des scrofulariacées

-- aliaire, crucifère à fleurs blanches, feuilles pétiolées assez larges non découpées, à la forte odeur d'ail

 ( famille des brassicacées, nouveau nom des crucifères)

--achillée mille-feuilles, aux feuilles si fines et découpées, de la famille des composées, une plante importante pour les préparations biodynamiques; les feuilles peuvent se manger en condiment, en salade

-- gaillet croisette, aux petites fleurs jaunes à l'aisselle des feuilles qui vont toujours par 4, en croix, comme tous les gaillets ; odeur de miel

--petite oseille ( un rumex) , comestible mais bien acide

-- un autre rumex appelé souvent parèle

--enthrisque, de la famille des ombellifères

--plantain lancéolé

--fumeterre officinale, violet/mauve ; son nom vient -il de sa venue une fois la terre fumée  c'est à dire amendée avec du fumier ? ou au contraire qu'elle fume/ enrichit la terre ?

--luzerne d'arabie, aux fleurs jaunes, une tache sombre sur les feuilles, en forme de coeur ; famille des légumineuses comme le trèfle.

--mâche doucette, aux très petites fleurs blanches voir bleues claires

--séneçon commun ( famille des composées)

--aubépine et sa cousine épine blanche ( qui a les fleurs avant les feuilles, contrairement à l'aubépine), arbustes épineux de la famille des rosacées

-- orchis mâle, mauve/violet, famille des orchidées

--cardamine des prés, très présente dans les fossés, crucifère aux fleurs blanches ; comestible, les feuilles ont goût de cresson !

--coucou primevère , famille des primulacées

--gaillet commun

--centaurée

-- berce commune, une grande plante ombellifère, comestible à l'odeur d'agrume, plus exactement de mandarine

-- consoude, grandes feuilles non découpées, comestibles, à odeur de concombre

-- troène (arbuste à baies noires)

-- pensée des champs, jaune , de la famille des "violacées" comme la violette ; avec un éperon à l'arrière de la fleur

-- benoite (rosacées)

--fougère aigle en crosse ( jeune pousse sortant de terre), crosse comestible à l'odeur de pistache

-- sureau noir, de la famille des chèvrefeuilles ( caprifoliacées)

-- lierre terrestre, à l'odeur de cassis,  famille des labiées

-- fragon petit houx ( dans les haies et bois), piquant  et dur, vert foncé, toujours vert, même l'hiver,de la famille des asperges ...

-- bryone dioïque, très grimpante, toxique, baies rouges, racine charnue, famille des cucurbitacées.

-- jacinthe des bois ( bleu , liliacée ?)

-- mouron des oiseaux, à fleurs blanches avec 5 pétales échancrées, c'est aussi une stellaire ( stellaire média), de la famille des oeillets. comestible, goût de noisette

--géranium herbe à Robert, odeur forte antimoustique

-- oenanthe, grande ombellifère des fossés, toxique

-- piloselle , qui pousse sur sol tassé, et émet des substances "télétoxiques" qui dégagent le sautre splantes quelques temps

 

Déja une 40 aine de plantes, sans s'occuper des graminées ni des arbres....

Et bien des formes, des couleurs, des odeurs, des saveurs...

 

Moi qui utilise des élixirs floraux, je commence à penser que la simple présence de certaines plantes peut avoir une influence bénéfique dans son entourage. C'est aussi pour cela que j'introduit progressivement 150 plants de thym, autant de romarin, de ciboulette, de lavande, d'ortie, de pissenlit, d'achillée millefeuille, de marguerite, de luzerne d'arabie, d'angélique archangélique, valériane....dans mes vergers...

Odeurs, pollens,nectars, abris, couleurs, formes...j'en demande et espère une aide santé des pommiers. La biodiversité, de toute façon, sera bénéfique.

 

 

Publié dans actualité du verger

Commenter cet article

alexmex 20/05/2010 05:47


Epiaire des bois