Luc Montagnier réhabilite Benveniste et la mémoire de l'eau

Publié le par Frédéric Vanpoulle

Luc Montagnier,  français prix Nobel de médecine pour ses travaux sur le Sida,
explore à sa manière le chemin tracé par Benveniste qui parla de "mémoire d e l'eau'".
Cette fameuse "mémoire de l'eau" fut malheureusement controversée, et les travaux  de Benveniste
discrédités.
Luc Montagnier explore le sujet en virologie e t constate que par exemple des eaux ayant contenus des virus ( et filtrées, et diluées) gardent des informations...
Il fait référence à la physique de l'eau...qui garde encore beaucoup d e mystères : les biologistes en général n'ont aucune notion de physique d e l'eau et encore moins de biophysique

Espérons que les médias ouvriront un peu plus leurs espaces pour ce genre d e propos : ces voies de recherches vont dans le sens de la validation de l'homéopathie.
C'est aussi une voie pour bien d'autres possibilités, parfois étonnantes : on pourrait fixer dans de l'eau diverses informations par voie electromagnétique. Par exemple , l'information d'un pesticide, sans le pesticide , mais avec le s mêmes effets. Là c'est inquiétant...on retombe sur des questions plus profondes éthiques et spirituelles.

Enfin comment ne pas signaler les travaux du japonais  Emoto ( désolé je n'ai plus son prénom) qui montre comment l'eau est réceptive à nos pensées et sentiments . Il travaille sur la cristallisation par le froid de l'eau  : suivant les qualités de l'eau et diverses influences,  le s formes de scristaux ne sont pas les mêmes.
De  l'eau dans un tube en verre avec le mot amour ou le mot guerre n'aura pas les mêmes images.Surtout  l'arrosages de  graines  par les deux eaux n'aura pas le s mêmes effets...( santé, pourriture)

Bref, on est en plein changement de paradigme ( voir ce mot dans la rubrique correspondante d e mon blog).

Pour voir l'interview du professeur Montagnier
> http://www.lesmotsontunsens.com/luc-montagnier-vaccin-contre-le-sida-memoire-de-l-eau-jacques-benveniste-2744

Publié dans nouveaux paradigmes

Commenter cet article