les "ismes " sont déséquilibrés

Publié le par Frédéric Vanpoulle

Notre société, en particulier la politique, mais pas seulement, utilise abondamment les mots en "isme"
-socialisme
-capitalisme
-légalisme
etc
Je vous propose se regarder en quoi souvent ces mots sont trop unilatéraux, trop poussés dans un sens, bref déséquilibrés...
--le social c'est bien, le socialisme pas si sûr
--on a besoin de capital, par contre vivement le dépassement du capitalisme
--l'intégrité oui, l'intégrisme non,
--la liberté oui, pas le libéralisme
--la science certes, mais pas le scientisme
--l'écologie oui , l'écologisme pas sûr
...Etc !!
Je fuis aussi comme la peste le conformisme, le fatalisme...
Vous pouvez rallonger la liste !

Il n'y a qu'un isme que je n'arrive pas à enlever : l'humanisme. Mais entre la part nécéssaire à faire à la nature,
et aussi notre part "supra humaine" ( oserai-je dire divine ?), effectivement l'humanité se cultive mais n'est pas un absolu : que serait l'humanité sans biosphère ?
Et que dire des extrèmes ? Et si elles nous aidaient à voire les polarités, les oppositions, le yin et le yang, l'inspir et l'expir, le jour et la nuit ?
Je pense que toutefois vous serez d'accord pour de ne pas accorder trop d'importance aux extémismes, sans tomber dans le fade et sans saveur.

Mais attention, il y a un autre danger : ceux  qui affublent les autres de gros mots en isme, et qui se cachent derrière des mots "neutres". Par exemple la droite n'est jamais capitalisme et dit de la gauche qu'elle est ausi communiste
Et là il est sage d'utiliser les vrais mots pour décrire.
Je pense à ceux qui bradent actuellement l'éducation au nom de sa modernisation, à ceux qui veulent vendrent l'Agence-France  -Fresse pour la contrôler, qui s'organisent pour contrôler directement France Télévision...
NOs libertés sont en dangers,
nous sommes soumis à la propagande, au propagandisme, au mensonge, à la manipulation.
M. le Président, vous serez tenu pour responsable, et attention à vous , votre récolte sera de même nature que ce que vous semez...

Et ce sont d'autres mots qui comptent maintenant : résistance, construction, créativité.

Commenter cet article