musique et algue antigel

Publié le par Frédéric Vanpoulle

Les risques de gel semblent s'éloigner, heureusement car les pommiers fleurissent de plus en plus.
Il y a eu quelques nuits agitées à surveiller et à...
mettre de la musique antigel !
En effet , j'utilise des cd , émettant un son spécial sensé "faire bouger" le liquide intra cellulaire et donc limiter les risques de gel.(gain de 2 ° C ?)
Avant la nuit du 6 au 7 avril, j'ai aussi pulvérisé des extraits d' algues norvégiennes, de la valériane et un peu de macérat d'ortie. Cette nuit là cela a neigé, glacé, environ -3° C...J'ai mis la musique vers 3 h du matin, un peu en retard. Le lendemain, encore une forte dose d'algue  et de l'ortie.
Par la suite cela a été moins fort, encore une nuit musicale pour l'ensemble du verger, et quelques nuits musicales
pour la parcelle basse "Champ renard", qui gèle plus que les hauteurs du coteau.t encore des algues.
Apparemment, je n'ai pas ou peu d e dégâts...Au stade "bouton rose", c'est autour de - 2°C que cela souffre.
Le son a-t-il aidé ?
Les algues aussi ?
A ma connaissance, il n'y a pas d'étude scientifique sur le son...
Et  je préfère pas trop tester par gros froid!




Champ Renard en pleine floraison, avec Marie, compagne de l'arboriculteur !

Publié dans actualité du verger

Commenter cet article

Jean-Pierre MATHIAS 17/04/2008 21:32

"de la musique pour lutter contre le gel des bourgeons"
Mêler l'utile et la poésie
Le conteur que je suis se réjouit !
On savait déjà que la musique pouvait adoucir les moeurs, que les vaches l'apprécient pendant la traite, ...
Me reste à accentuer mes collaborations avec des muses pour que mes paroles vibrent mieux !